Dans cette rubrique, nous devrons faire le constat accablant des dérives idéologiques de nos politiques, de tous bords, de l’extrême-droite à l’extrême-gauche où le seul thème qui les réunit s’avère être l’attaque incessante d’une partie de nos concitoyens. Ces derniers ne sont jamais invités ou même autorisés à opposer un droit de réponse à ces déclarations populistes tant l’élite médiatique est soumise à la propagande en action du « choc des civilisations ».

Aujourd’hui, notre parti a décidé de les consigner dans cette rubrique en y ajoutant un commentaire ou en les démentant chaque fois que cela sera nécessaire. Elles seront aussi mises en perspective historique ou socio-démographique.

Voilà notre réponse à des mots par des mots.

François Fillon (LR) estime dans un entretien au Figaro qu’ « il n’y a pas de problème religieux en France », mais qu’ « il y a un problème lié à l’islam »…Le problème, selon lui, « c’est l’intégration de la religion musulmane dans la République ».
« Au total, Penelope aura perçu environ 500 000 euros brut sur les caisses parlementaires » en huit ans, sans vraiment « laisser des traces de son passage ». L’hebdomadaire affirme désormais que l’épouse de François Fillon a perçu plus de 930 000 euros comme assistante parlementaire et à La Revue des deux mondes. Par ailleurs, il indique que le candidat a rémunéré deux de ses enfants comme assistants parlementaires. Marie Fillon aurait ainsi touché 57 084 euros bruts et Charles Fillon 26 651 euros.
Quels modèles d’intégration réussie ! 

«J’ai remis trois valises d’argent libyen à Guéant et Sarkozy»
Ziad TAKIEDDINE, « Mediapart »
Nous laissons le soin aux citoyens de juger par eux-mêmes la vaste mascarade du problème de l’Islam en France créé de toutes pièces par des politiques dont les méthodes se révèlent au grand jour.
« Nous sommes un pays judéo-chrétien de race blanche […] et je n’ai pas envie que la France devienne musulmane, car dans ce cas, ce ne serait plus la France »
Nadine MORANO, « On n’est pas couché »
Avant-hier, la France était païenne, polythéiste, druidiste. Elle est devenue chrétienne grâce à l’arrivée d’une croyance exogène, en l’occurrence celle apportée par un sémite nommé Jésus de Nazareth. Elle a ensuite connu le judaïsme et aujourd’hui l’Islam est la deuxième religion de ce pays. Voilà ce qu’est la France, elle est devenue tout cela à la fois.

« Bien sûr qu’il y a des femmes qui choisissent, il y avait aussi des nègres américains qui étaient pour l’esclavage(…), répond alors la ministre. Je crois que ces femmes sont pour beaucoup d’entre elles des militantes de l’islam politique. »
Laurence ROSSIGNOL, « RMC Info »
Par de telles déclarations, la France atteint le degré zéro de tout esprit critique, on ne sait plus si cette ministre en exercice insulte nos concitoyens d’origine africaine, de confession musulmane ou les deux à la fois. Il y a fort à parier qu’elle-même n’a pas conscience de ses propos.
« Certes, le sort de bien des musulmans dans la France d’aujourd’hui n’est guère enviable; de là à comparer leur cas à celui des juifs de l’avant-guerre dans une Europe rongée par l’antisémitisme d’extrême droite, par des forces politiques puissantes construisant un système cohérent à partir et autour de cet antisémitisme… Quoi de comparable avec la situation présente en France? Heureusement, pas grand-chose. »
Maurice SZAFRAN, « Challenges »
Et bien cher Monsieur, difficile aujourd’hui de contester la comparaison et la France saura juger ces propos en temps et en heure.